Star Wars : Le Réveil (difficile) de la Force

Hier soir, j’ai pris la copine et les lunettes 3D et me voilà désormais prête à mourir : j’ai vu l’épisode VII.

C’était quand même l’événement cinématographique de la fin de l’année 2015. Tous ces fans de la première trilogie au taquet, un peu comme si Casimir annonçait son retour, quelle belle mobilisation… Il n’y a pas à tortiller des fesses, les idoles de l’enfance, c’est sacré.

Alors en regardant ce film tant attendu, je m’interroge : la directrice de casting s’est-elle barrée aux chiottes pendant le casting ? Ou pire, est-elle raciste ? C’est à se poser décemment la question. Démonstration : Finn enlève son casque dans une des toutes premières scènes du film. Le charisme, lui, a dû demander sa journée : on le cherche encore dans le casque. Que s’est-il passé ? Des professionnels n’ont pas pu passer à côté de son aura de calamar. Il s’agit donc d’un choix voulu, destiné à démontrer que la diversité n’a pas sa place dans les films, puisque les acteurs de la diversité ça ressemble à ça : et ça fait peur.

La peur étant le contraire de l’amour, tu imagines le désastre, d’autant que le gars est quasiment dans toutes les scènes.

Quand on sait qu’il est possible de caster Denzel Washington, Jesse Williams, James Pickens Jr, Omar Sy, Will Smith, Morgan Freeman, Samuel Jackson, Lawrence Fishburne, Jamie Foxx, Forest Whitaker, Jussie Smollett ou Terrence Howard, et j’en oublie, comment John Boyega a-t-il pu atterrir dans un des rôles principaux du film le plus attendu de tous les temps, entre Daisy Ridley et Oscar Isaac ? Etait-il le fils de la directrice de casting ? Avec qui couche son agent ?

Du coup ça gâche un peu le plaisir visuel des batailles au sabro-laser, des poursuites spatiales à couper le souffle et des décors à t’en faire péter la rétine. Déjà que ce plaisir était entamé par la paresse du scénario… Lawrence Kasdan était-il lui aussi parti avec la directrice de casting au moment de l’écriture, ou bien est-il juste trop vieux (pourtant, 67 ans, ce n’est pas si vieux)? Quand faut-il s’arrêter au cinéma ? Quand le montant du chèque te fait oublier ton métier, sans doute…

Le « scénario » de Kasdan n’est qu’un clone des deux premiers films de 1977 et 1980 :

  • On avait Luke Skywalker, coincé dans le désert de Tatooine ? On a la jeune Rey à la place.
  • On avait le droid R2D2 poursuivi parce qu’il transportait le plan de l’étoile noire ? On a BB-8 poursuivi parce qu’il transporte la carte menant à Luke.
  • On avait Dark Vador ? On a Kylo Ren, même look, même combat (meilleur suivi ORL, cependant).
  • On avait Maître Yoda ? On a la capitaine Phasma (les oreilles en moins, les lunettes de binoclarde en plus)
  • On a toujours la scène du bar glauque à extra-terrestres ainsi que l’Etoile Noire, rebaptisée « l’Etoile de la Mort » (énorme travail sur le nom).
  • L’inénarrable « je suis ton père » sur la passerelle de l’Etoile noire, pardon, l’Etoile de la Mort, je ne sais plus où j’en suis.
  • Et bien sûr, répétons-le, le quota diversité, avec Lando Calrissian autrement plus classe que le fade Finn, sponsorisé par la Convention collective des hôtels, cafés et restaurants.

A la fin, tu attends que ton téléphone sonne et qu’on te dise que Rey est la fille de Luke (gros suspense).

Enfin, tu as beau connaître tous tes épisodes I à VI par cœur, tu ne sais absolument pas d’où sort le Nouvel Ordre.

Alors bien que je ne puisse pas dire que j’ai passé un mauvais moment, car mentir c’est mal, n’en déplaise à nos chers politiciens et hommes d’état, j’avoue que j’aurais presqu’envie d’aller signer la pétition pour le retour de Georges Lucas (ou pour une meilleure répartition du budget : un peu moins pour les effets spéciaux et un peu plus pour payer un vrai scénariste).

Mais mon impression de déjà-vu a été anéantie devant l’impuissance de la chirurgie esthétique à sauver Leïa et Luke des ravages du temps : devant ces faces de quiches au whisky, c’est clair, j’étais bien en train de voir un nouveau film. La preuve, c’est qu’Harrisson Ford, le seul à tenir la route, s’en est jeté dans le vide.

Ami lecteur, que la force soit cependant avec toi, surtout qu’en version française, tu dois supporter la nouvelle voix de C3PO, qui va te casser les oreilles jusque dans l’espace… A la semaine prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *